Somalie/piraterie: des "mercenaires" britanniques sur les thoniers espagnols selon El Pais (AFP)

MADRID — Plusieurs thoniers espagnols opérant à partir des Seychelles ont embarqué des ex-militaires britanniques pour les protéger des pirates au large de la Somalie, selon le quotidien El Pais de lundi.

 

Cette décision a été prise à la suite du refus du gouvernement espagnol d'embarquer des militaires sur ces bateaux, alors que des fusiliers marins français protègent des chalutiers français et ont repoussé plusieurs attaques.

 

Un thonier espagnol, l'Alakrana, avec 36 hommes d'équipages, est retenu depuis le 2 octobre par des pirates somaliens, qui réclament une rançon de 4 millions de dollars pour libérer le navire.

 

Il y a actuellement huit chalutiers espagnols immatriculés aux Seychelles qui ont embarqué d'anciens soldats britanniques, notamment des Gurkhas d'origine népalaise, qui seraient fournis par la société anglaise de sécurité Minimal Risk, selon El Pais.

 

Le président de l'armement espagnol Albacora, Ignacio Lechaga, a confirmé au journal l'embarquement de quatre anciens militaires britanniques par bateau, armés de mitrailleuses à longue portée pour éloigner les pirates.

"Ca coûte très cher, mais les sauvetages (des bateaux piratés) sont encore plus chers. C'était la seule solution. Ou bien nous sortions protégés ou nous arrêtions de pêcher", a-t-il déclaré à El Pais.


Copyright © 2009 AFP. Tous droits réser