Des Somaliens formés contre les pirates (Ouest-France)

lundi 12 octobre 2009

Des Somaliens formés contre les pirates

AFP
Photo : AFP

Les États-Unis financent la formation de 5 000 policierset garde-côtes dans un centre d'entraînement de Jordanie.


Pour contribuer à la stabilisation de la Somalie et à la lutte contre la piraterie, les États-Unis ont décidé de confier à une société privée l'entraînement de milliers de policiers somaliens.

Cette entreprise, le Phoenix Consulting Group, propriété de la société militaire privée américaine DynCorp (15 000 employés), va former à l'Eastern International Training Academy, basée à Amman (Jordanie), 5 000 officiers de police somaliens à compter de décembre.

Des drones pour surveiller la pêche

Phoenix, via sa filiale Phoenix Intelligence Support, a passé un accord avec le gouvernement transitoire de Somalie, en août 2009, pour former et encadrer les forces de police somaliennes, les unités antiterroristes et les services de renseignement. À cette mission d'un an renouvelable, s'ajouteront des formations de garde-côtes et d'unités chargées de la lutte contre la piraterie.

Cette démarche démontre l'implication croissante des États-Unis qui ont, d'une part, comme la France, décidé de contribuer à la formation des forces de sécurité somaliennes, et qui, d'autre part, s'impliquent dans la sécurisation du trafic maritime dans l'océan Indien. Leurs drones de reconnaissance basés aux Seychelles devraient prochainement commencer leurs opérations de surveillance des zones de pêche au nord de l'archipel où la présence de pirates met en péril l'activité des thoniers et chalutiers français et espagnols.
Philippe CHAPLEAU.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :