Deux Somaliens transférés en Espagne pour piraterie présumée (L'Express/Reuters)

Deux Somaliens transférés en Espagne pour piraterie présumée

 

Par Reuters, publié le 12/10/2009 à 23:17

 

MADRID - Deux Somaliens soupçonnés d'implication dans le détournement d'un chalutier espagnol qui est encore sous le contrôle de pirates ont été acheminés à Madrid lundi pour y répondre d'accusations de piraterie, annonce un porte-parole du ministère de la Défense.

Les deux hommes, dont l'identité n'est pas divulguée, ont été capturés par la marine espagnole alors qu'ils tentaient de gagner le rivage à proximité d'un thonier espagnol, l'Alakrana, peu après son détournement par des pirates le 2 octobre dans l'océan Indien.

Ils comparaîtront mardi devant un tribunal madrilène.

Le gouvernement espagnol a sollicité le concours du gouvernement somalien, en butte à une insurrection islamiste, pour obtenir la libération de l'Alakrana et de ses 36 membres d'équipage, parmi lesquels figurent des Espagnols, des Indonésiens, des Seychellois, des Malgaches et des Sénégalais.

En mai dernier, un tribunal espagnol avait tenté de faire transférer des pirates somaliens présumés sur son territoire, mais il les avait finalement remis au Kenya.

De nombreux pirates échappent aux poursuites judiciaires en raison de l'incertitude entourant la juridiction dont ils relèvent, ou parce que les gouvernements occidentaux craignent de les voir demander l'asile politique s'ils les font venir sur leurs territoires.