Maurice-Pêche-Clandestinité (Agence de presse africaine)

Les bateaux mauriciens sommés de ne pas pêcher dans la ZEE de la Réunion

 

APA-Port Louis (Maurice) Les autorités de l’Ile de la Réunion voisine, un territoire français d’outre-mer, ont fait savoir que tous les bateaux de pêche battant pavillon mauricien qui seront pris en flagrant délit dans la Zone économique exclusive (ZEE) de l’Ile devront payer des amendes plus élevées que celles actuellement en vigueur et son équipage envoyé en prison, a appris APA dimanche à Port Louis, la capitale mauricienne.

Des sources du port autonome indiquent que la décision a été prise après que les autorités réunionnaises ont constaté une hausse soudaine du nombre de bateaux pêchant en toute illégalité dans la ZEE de la Réunion.

Le dernier cas en date est celui d’un navire indonésien battant pavillon mauricien qui a été intercepté samedi à dix miles à l’intérieur de cette ZEE, ont indiqué ces sources portuaires.

Selon ces mêmes sources, le navire a été repéré par un hélicoptère français puis saisi par le frégate française ‘Floreal’ alors qu’il ne lui restait que deux miles à franchir pour sortir de la ZEE.

Quelques 50 tonnes de thon ont été saisi et le bateau escorté jusqu’au port de la Réunion, ont poursuivi les mêmes sources.

La marine française avait également intercepté la semaine dernière l’Apache, un autre bateau battant pavillon mauricien qui pêchait dans le ZEE de Kerguelen, un groupe d’îles situées au sud de la Réunion et qui font qui dépendent également du territoire français d’outre-mer.

 
SR/jk/fss/od/APA
11-10-2009