Eaux du Golfe du Bengale: le Bangladesh demande un arbirtrage de l'ONU (AFP)

Eaux du Golfe du Bengale: le Bangladesh demande un arbirtrage de l'ONU

DACCA

Le Bangladesh a demandé à un tribunal des Nations unies de résoudre le conflit l'opposant depuis des décennies à l'Inde et la Birmanie concernant les eaux riches en gaz du golfe de Bengale, a annoncé jeudi la ministre des Affaires étrangères. La ministre des Affaires étrangères du Bangladesh Dipu Moni a indiqué à la presse avoir convoqué des représentants indiens et birmans pour leur annoncer que Dacca souhaitait que l'affaire soit portée devant la Convention des Nations unies sur le droit maritime (Unclos). "Ce dossier dure maintenant depuis 35 ans et il n'est toujours pas résolu", a-t-elle déclaré. "En demandant cet arbitrage, nous n'entraverons pas les bonnes relations que nous entretenons avec nos voisins", a-t-elle assuré. Cette requête du Bangladesh intervient près d'un an après des tensions avec la Birmanie, qui avait escorté un bateau d'une firme sud-coréenne explorant une partie disputée des eaux du golfe du Bengale. Un incident similaire s'était produit avec un navire indien quelques semaines plus tard. Dacca a récemment autorisé le géant énergétique américain ConocoPhilips et le groupe irlandais Tullow à entamer une campagne de recherche pétrolière et gazière dans le golfe du Bengale. Selon la ministre des Affaires étrangères, aucune exploration ne devrait toutefois débuter tant que la procédure d'arbitrage ne sera pas terminée. Les experts tablent sur des réserves gazières importantes au vu des précédentes découvertes dans cette zone maritime.

(©AFP / 08 octobre 2009 14h45)