Référendum crucial en Slovénie

Publié le par Linium International

                Les 1,7 millions d’électeurs slovènes sont invités à se rendre aux urnes aujourd’hui, Dimanche 6 juin 2010, pour se prononcer pour ou contre l’accord signé entre la Croatie et la Slovénie prévoyant une procédure d’arbitrage international pour le règlement du contentieux sur la délimitation de la frontière maritime dans le golfe de Trieste.

 

                Ce litige opposant les deux voisins date de l’explosion de l’ex-Yougoslavie (cf. 1er article sur ce president-slovene-Danilo-Turk.jpgcontentieux). La configuration des côtes étant si particulière, que si l’on appliquait la règle souvent utilisée dite de l’équidistance, la mer territoriale slovène serait extrêmement réduite et enclavée entre les espaces maritimes italiens et croates sans aucun accès à la haute-mer. Les deux voisins n’ont jamais réellement réussi à s’entendre sur ce litige. La Slovénie ayant adhéré à l’Union européenne en 2004, bloque désormais la demande d’adhésion de son voisin croate tant que la question des frontières maritimes n’est pas réglée. Sous l’égide de la présidence suédoise de l’Union européenne, un accord prévoyant le recours à l’arbitrage international avait été trouvé le 4 novembre dernier. Les parlements des deux voisins ont ratifié récemment l’accord, mais le gouvernement Slovène a souhaité poser la question aux slovènes par référendum (tout en les invitant à voter oui).

 

                L’usage du référendum est dangereux dans cette situation. Les nationalistes et la droite appellent à voter non (alors qu’il paraît naturel pour toute nation de définir l’espace sur lequel elle exerce sa souveraineté). Si le non l’emporte, l’adhésion croate sera certainement remise à plus tard, et la situation politique interne en Slovénie risque d’être tendue.

 

Les résultats sont attendus pour la fin de journée.  A suivre…

 

Jérémy DRISCH

 

Source photo : AFP, président slovène Danilo Turk (partisan de l'accord d'arbitrage)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article