Nouvel accrochage à la frontière intercoréenne

Publié le par Linium International

                Dans un précédent article, nous analysions les raisons d’accrochages à répétition sur la frontière maritime intercoréenne (bataille navale intercoréenne).

 

L’agence de presse sud-coréenne Yonhap a annoncé ce matin l’attaque d’un navire nord-coréen par la marine du sud. En effet, un patrouilleur de la République Populaire Démocratique de Corée aurait franchi la « Northern Limit Line » (NLL) ce matin. Ignorant les coups de semonce de la marine sud-coréenne, le comportement du patrouilleur a provoqué un échange de tirs. Il n’y aurait eu aucune perte humaine, mais le navire de la RPDC est rentré avec de nombreuses avaries.

 

Rappelons que la NLL est contestée depuis l’armistice de 1953 par la RPDC.  Lorsque ses navires franchissent la ligne, elle prétend être dans ses eaux territoriales. De nouveaux incidents d’une plus ou moins grande intensité sont susceptibles d’arriver si un traité de paix n’est pas signé et des négociations sur les délimitations maritimes engagées.

 

Jérémy DRISCH

 

 

Votez pour cet article sur Wikio :

Publié dans Actualité maritime

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article