Les marins abandonnés de l'Aspet

Publié le par Linium International

     Vendredi 24 juillet, un vraquier en provenance d’Angleterre et à destination de la Turquie a été contraint de s’arrêter au large de Saint-Nazaire, constat  fait par le capitaine du navire qu’il y avait une voie d’eau. Plus d’un mètre d’eau était présent dans les cales. Dans l’après-midi, la marine nationale apporta par hélicoptère une motopompe à bord afin de permettre au navire de naviguer jusqu’à la forme Joubert du Port de Nantes Saint-Nazaire. L’Aspet fut rejoint assez vite par les remorqueurs dans le chenal d’accès au port pour rejoindre la forme-écluse.

 

      L’Aspet est un navire battant pavillon géorgien, composé d’un équipage entièrement turc, et armé par une société turque (les informations ne sont pas claires, certains médias ont affirmé qu’il pouvait s’agir d’un navire possédé par le fils du dictateur de la Corée du Nord). La préfecture maritime a dès le 24 juillet dernier, mis en demeure le propriétaire d’effectuer les réparations nécessaires pour rendre le navire apte à affronter les périls de la mer.

 

  20 jours après l’arrivée de ce navire à Saint-Nazaire, j’ai pu m’y rendre et rencontrer l’équipage. Les marins n’ont pas de nouvelles de leur armateur, et surtout n’ont plus d’argent et plus de vivres. Tous les achats faits jusqu’à présent ont été fait avec leurs deniers propres (et la générosité de certains nazairiens), mais ils n’ont dès à présent plus rien. Les autorités françaises ne savent que faire. Le précédent navire abandonné dans le port de Nantes y resta plusieurs mois.

 

      A priori, rendez-vous a été fixé à l’armateur en fin de semaine ou début de semaine prochaine. S’il venait réellement, ce serait un premier espoir pour les marins de l’Aspet qui commencent à trouver le temps long dans ce navire qui a pu être qualifié par certains de navire poubelle.

 

 

Jérémy DRISCH

 

Source photo : Presse-Océan

Publié dans Actualité maritime

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article